Vous lisez en ce moment
Interview Florence Pernel : Suite Française – Théâtre La Bruyère

Interview Florence Pernel : Suite Française – Théâtre La Bruyère

De

Irène Némirovsky

Mise en scène

Stéphane Laporte

Virginie Lemoine

Avec

Béatrice Agénin

Gaëtan Borg

Emmanuelle Bougerol

Samuel Glaumé

1941 : l’Allemagne envahit la France. Dans un village de Bourgogne, Madame Angellier, dont le fils unique est prisonnier de guerre, se voit contrainte d’accueillir chez elle un officier de la Wehrmacht, le séduisant Bruno von Falk. Dans cette sombre maison, le jeune soldat rencontre Lucile, la belle-fille de Madame Angellier, dont il s’éprend immédiatement. La jeune femme lui résiste. Mais comment rester fidèle à un mari qu’elle n’a jamais aimé et ne pas succomber au charme indéniable de cet homme qu’elle devrait pourtant détester ?

Un fait de résistance dans le village va révéler de façon surprenante la nature profonde de tous les personnages.

D’après le roman best-seller d’Irène Némirovsky, Prix Renaudot 2004

  • La presse

« Une pièce subtile, entre petites touches d’humour et tension émotionnelle » Le Parisien

« L’émotion est omniprésente ! » BFM TV

« Une fresque d’une beauté fulgurante qui explore avec acuité les recoins de l’âme humaine » Culture Box – France Télévisions

« A savourer sans attendre. » La Provence

« Sobre, sensible et magistralement interprétée. » Le Figaro

« Aventure littéraire tragique et spectaculaire qui sied à merveille au théâtre … Viriginie Lemoine y dirige superbement 2 rares comédiennes : Florence Pernel et Béatrice Agenin. Elles électrisent cette histoire de trahison et d’amour tronqué ! ! » Télérama

« Virginie Lemoine aura réussi son pari, restituer sur scène le geste littéraire de Irène Némirovski, émotion comprise. » Toutelaculture.com

Voir aussi

« L’équipe de comédiens est touchante et extrêmement bien dirigée. Les partitions musicales sont sublimes, les décors inventifs. Un beau moment. » La rue du Bac

« Virginie Lemoine a savamment disposé une galerie de portraits hauts en couleurs représentant les personnages tirés de l’oeuvre d’Irène Némirovsky. A cet égard, saluons le jeu impeccable de ces comédiens qui ont su donner vie à cette magnifique oeuvre. Irène Némirovsky interroge avec une extrême justesse la part d’intime qui façonne ces destins brisés. Un huis clos haletant où l’espoir, un instant rêvé, s’envolera à jamais… »

Laurent Schteiner,

Théâtres.com

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Revenir en haut
X