The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.

Parenthèse… Martine Magnin

Parenthèse… Martine Magnin

L’auteure du jour nous vient d’une famille d’écrivains. Psychologie, philosophie et lettres émaillent son parcours, et de toute évidence elle aime disséquer les relations humaines.

Après avoir œuvré en communication Martine Magnin a publié plusieurs livres et adore les antiquités.

Ici dans son roman “Le confort de l’autruche ” il est à nouveau question de maltraitance sexuelle enfantile, sujet récurrent dernièrement, et situe ce silence “confortable” familial dans les années 50. Jusqu’au jour où une assistante sociale prévient la police. Tout plutôt que le silence , est aujourd’hui le combat de l’auteure. Cette malfaisance familiale et affective doit être démasquée à chaque fois. On a dit a Jenny qu’on enfermait derrière de gros murs épais les jeunes filles qui parlaient trop, alors elle se tait. Elle est docile et passe les sept premières années de sa vie dans la douleur et le mensonge. Martine se concentre ici sur les agissements des proches , englués dans mensonges, confort et passivité organisée.

Interrogations, déni familial, Jenny va survivre,et dans un récit poignant, s’interroger beaucoup sur le rôle d’une mère…

-Fauves Éditions-

–Jacques ALEXANDRE–

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici