The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.
Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque», Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque»

Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque»

Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque»

Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Jean Lanzi… Michel Drucker a perdu des amis et anciens partenaires de télévision cette année. «Je suis la mère Lachaise du PAF», a-t-il d’ailleurs ironisé sur le plateau du Buzz TV de TV Magazine ce jeudi. Et lui, appréhende-t-il sa propre mort? «Je n’y pense pas beaucoup, confie-t-il. Quand la mort frappera à ma porte, je n’ouvrirai pas. J’aimerais mourir comme Dalida, sur scène».

Et si, comme pour Charles Aznavour, la France lui rendait un hommage national? «Non, ce serait grotesque. Je ne suis pas un grand Français comme l’ont été Simone Veil, Jean d’Ormesson et Charles Aznavour. Je suis un homme qui a fait la télévision mais la télévision ne fabrique pas des stars. Ce sont des fausses stars à la télé», rétorque l’homme de 76 ans. Il préfèrerait un hommage populaire avec «des chiens, des cyclistes et des mamies avec leur chien!», plaisante-t-il, faisant référence à l’hommage rendu à Johnny Hallyday en décembre dernier sur les Champs-Élysées où des bikers avaient défilé. «Je préfère ne pas y penser. Dire que ce sera dans la plus stricte intimité je n’en sais rien. Ma femme qui ne manque pas d’humour et qui est d’une lucidité implacable me dit souvent: ‘olala le jour où tu vas mourir, je coupe mon téléphone!’»

» LIRE AUSSI – Michel Drucker: «Ce serait amusant que Laurent Delahousse vienne dans Vivement dimanche»

Michel Drucker ne pense pas à la mort, et encore moins à la retraite. «C’est un mot que j’ai rayé. Je suis accro à la télé, c’est ma passion, explique-t-il encore. Regardez Jean Piat: il était sur scène jusqu’à ses 94 ans, Michel Galabru jusqu’à 95 ans et Hugues Aufray fête ses 90 ans dans six mois. Ça ne se voit pas. Après, je trouve ça légitime qu’un patron de chaîne estime qu’un animateur a fait son temps. Quand j’ai remplacé Jacques Martin, c’est ce qu’on lui a dit. Je m’y attends, la boucle serait bouclée. Mais si je sens qu’un patron de chaîne souhaite mon départ, je prendrai la décision avant lui. J’ai failli le faire d’ailleurs, il y a six mois».

Vivement sacrée soirée, son émission rêvée avec Jean-Pierre Foucault

En attendant, Michel Drucker a un objectif: devenir le premier animateur centenaire de la télé. «En France, aujourd’hui, il y a 20.000 centenaires, 14 millions de seniors qui représentent 14% de la population. Dans 30 ans, il y aura 22 millions de seniors, ce qui représentera 30 % de la population. Moi, je veux représenter cette tranche de la population. Je m’imagine bien avec Jean-Pierre Foucault, revenir à la télévision dans une émission. On appellera ça Vivement sacrée soirée, ce sera en noir et blanc, on montrera que le jeunisme est démodé, on aura plein de sponsors, pour les prothèses auditives ou les baignoires à portes, David Guetta remixera André Claveau et Edith Piaf! On sera heureux et tous les seniors seront ravis de nous retrouver» Et de conclure: «Je parle sérieusement: sauf si je tombe malade, j’aimerais bien faire à la télévision, ce qu’Aznavour a fait sur scène».

Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque», Michel Drucker : «Me rendre un hommage national serait grotesque»

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici