The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.
La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

Lundi 28 janvier 2019, la Malaisie remporte pour la première fois la Coupe du Monde de la Pâtisserie à Lyon alors que le concours fête son 30ème anniversaire, au cœur du salon Sirha !

21 équipes venues du monde entier ont concouru pendant 2 jours de compétition intense pour décrocher le titre de « Championne du Monde de la Pâtisserie ». Parmi elles l’équipe malaisienne, composée de Wei Loon TAN (spécialiste du sucre), Otto TAY (spécialiste du chocolat) et Ming Ai LOI (spécialiste de la glace), a impressionné et convaincu le jury grâce à ses réalisations créatives et surprenantes.

 

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

Pour ses 30 ans, la compétition a voulu challenger le talent technique et créatif des candidats en proposant pour la première fois aux 63 chefs pâtissiers la réalisation d’un dessert 100% végan. Wei Loon TAN, Otto TAY et Ming Ai LOI ont surpassé leurs concurrents, sous les yeux attentifs de Gabriel Paillasson (Président fondateur du concours), Philippe Rigollot (Président du Comité International), Etienne Leroy (Président du jury) et Gilles Renusson (Président d’honneur).

Gabriel Paillasson a ainsi beaucoup apprécié leur travail : « C’est la première fois que la Malaisie monte sur le podium et c’est une preuve que dans la vie lorsqu’on est un bon travailleur et qu’on a un bon professeur, on a ce genre de résultat. Le travail de présentation était parfait et ils ont bien suivi le règlement. J’aime que l’ensemble évolue et toutes les nations ont évolué et encore amélioré leur niveau »

 

 

30 ANS : LA COUPE DU MONDE DE PATISSERIE TOUJOURS INNOVANTE :

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

À n’en plus douter, les pâtissiers sont aujourd’hui devenus les grands témoins du formidable essor de la pâtisserie sur la scène internationale.

La Coupe du Monde de la Pâtisserie qui fête son 30e anniversaire cette année n’est évidemment pas pour rien dans cette montée en puissance du genre sucré auprès du grand public comme chez les professionnels de la gastronomie.
En 30 ans, cette « Grande Dame » qu’est devenue la compétition, comme aime à le rappeler son président fondateur Gabriel Paillasson, est parvenue à hisser la création pâtissière sur un piédestal largement ouvert sur le monde et ses mutations, ralliant même des nations qui n’avaient
pas dans leur culture cette appétence première pour la gourmandise et le dessert.

Pour cette édition anniversaire, 4 sélections continentales se sont tenues en Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Afrique avec 55 nations en sélection, en préambule de la finale mondiale organisée les 27 et 28 janvier prochains à Lyon durant le Sirha.
Toujours fidèle à sa ligne de conduite, le concours demeure plus que jamais à l’écoute des innovations et des tendances en matière de consommation. Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, le dessert à l’assiette devra faire appel à des produits bien spécifiques pour valoriser la tendance vegan, tandis qu’un thème imposé à tous les candidats fait son apparition pour explorer les symboles de la Nature, de la Flore et de la Faune.
Le Comité d’Organisation a également souhaité se projeter dans l’avenir en insistant sur l’usage de techniques manuelles. « Les candidats, artistes du sucre, abandonneront un jour les moules pour que les véritables prérogatives du travail à la main (le pur fait-main) scintillent comme au
temps des grands Maîtres-Verriers de Murano » se plait à imaginer Gabriel Paillasson.
30 ans c’est aussi l’occasion de mettre la notoriété de la Coupe du Monde de la Pâtisserie au service d’une noble cause environnementale. Cet anniversaire sera l’occasion d’une sensibilisation à la biodiversité à travers la valorisation du travail des abeilles et de la pollinisation.

LES 21 PAYS FINALISTES :

Les 21 pays qualifiés pour la finale de la Coupe du Monde de la Pâtisserie sont :

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

 

 

FINALE 2019 QUELLES NOUVEAUTES ?
La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .

La Coupe du Monde de la Pâtisserie fête son 30e anniversaire.

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 19 janvier, le comité a enfin dévoilé toutes les surprises qu’il réservait aux candidats pour pimenter la finale qui se tiendra à Lyon en janvier 2019.

En 30 ans, cette « Grande Dame » qu’est devenue la compétition, comme aime à le rappeler son président fondateur Gabriel Paillasson, est parvenue à hisser la création pâtissière sur un piédestal largement ouvert sur le monde et ses mutations, ralliant même des nations qui n’avaient pas dans leur culture cette appétence première pour la gourmandise et le dessert.
Pour cette édition anniversaire, 4 sélections continentales se sont tenues en Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Afrique avec 55 nations en sélection, en préambule de la finale mondiale organisée les 27 et 28 janvier prochains à Lyon durant le Sirha.
Toujours fidèle à sa ligne de conduite, le concours demeure plus que jamais à l’écoute des innovations et des tendances en matière de consommation. Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, le dessert à l’assiette devra faire appel à des produits bien spécifiques pour valoriser la tendance vegan, tandis qu’un thème imposé à tous les candidats fait son apparition pour explorer les symboles
de la Nature, de la Flore et de la Faune.
Le Comité d’Organisation a également souhaité se projeter dans l’avenir en insistant sur l’usage de techniques manuelles. « Les candidats, artistes du sucre, abandonneront un jour les moules pour que les véritables prérogatives du travail à la main (le pur fait-main) scintillent comme au temps des grands Maîtres-Verriers de Murano » se plait à imaginer Gabriel Paillasson.
30 ans c’est aussi l’occasion de mettre la notoriété de la Coupe du Monde de la Pâtisserie au service d’une noble cause environnementale. Cet anniversaire sera l’occasion d’une sensibilisation à la biodiversité à travers la valorisation du travail des abeilles et de la pollinisation.

UN THÈME COMMUN POUR 2019 : NATURE, FLORE ET FAUNE

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .« Nous voulions introduire un thème imposé, pour avoir  des éléments de jugement cohérents entre toutes les propositions mais qui soit aussi fédérateur pour les candidats.
Les thématiques de la Nature, de la Flore et de la Faune nous ont semblé être parfaitement représentatives des préoccupations du moment », explique Philippe Rigollot.

 

UN DESSERT À L’ASSIETTE VEGAN

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, le dessert à l’assiette devra être 100 % vegan. Autrement dit, un dessert ne faisant appel à aucun produit animal ou d’origine animale. Une difficulté inédite qui viendra challenger la créativité des candidats tout en collant aux préoccupations actuelles des consommateurs. « Il existe aujourd’hui une vraie demande pour ce type de préparation
recourant à des aliments d’origine exclusivement végétale », souligne Philippe Rigollot.

 

SOUTENIR L’ABEILLE, SENTINELLE DE L’ENVIRONNEMENT

La Malaisie Remporte la Coupe du monde de la Pâtisserie et succède ainsi à la France .Une autre épreuve emprunte de cette même attention à l’environnement : la réalisation d’un entremet au chocolat avec un biscuit obligatoirement réalisé à base de miel.
Cette épreuve fait l’objet d’une collaboration avec l’Union Nationale des Apiculteurs de France (UNAF) qui s’engage pour la préservation des abeilles, et de fait sur les questions majeures de biodiversité et de pollinisation.

« Nous avons trouvé opportun d’utiliser la renommée de la Coupe du Monde de la Pâtisserie pour médiatiser une cause aussi noble, et essentielle, que la défense des abeilles qui sont de véritables sentinelles de notre environnement », spécifie le Président Philippe Rigollot.

Éditrice & chroniqueuse

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici