The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.
David Guilmour, La guitare de David Gilmour rapporte  4 millions de dollars pour la défense du climat

La guitare de David Gilmour rapporte 4 millions de dollars pour la défense du climat

La guitare de David Gilmour rapporte 4 millions de dollars pour la défense du climat

La vente aux enchères chez Christie’s de la collection de guitares de David Gilmour a rapporté la coquette somme de 21.490.750 dollars jeudi soir à New York, une somme qui ira à la lutte contre le réchauffement climatique, indique la maison de ventes. La célèbre “Black Strat” de l’artiste est ainsi partie pour près de 4 millions de dollars.

Le guitariste du légendaire groupe de rock britannique Pink Floyd a mis en vente jeudi soir chez Christie’s à New York plus de 120 guitares de sa collection personnelle. Et les enchères se sont envolées: l’iconique Fender Stratocaster noire de 1969 aussi connue sour le nom de “Black Strat” que l’on peut notamment entendre sur des albums comme “The Dark Side of the Moon“, “Wish You Were Here“, “Animals” et “The Wall” ainsi que sur ses albums solo a ainsi été adjugée 3.975.000 dollars. L’instrument était estimé entre 100.000 et 150.000 dollars.

La Martin D-35, une guitare acoustique de 1969 que l’on peut entendre sur des morceaux tels que “Wish You were Here” et “Shine on You Crazy Diamond” est partie, quant à elle, pour 1.095.000 dollars, faisant de cette dernière la plus chère du genre. La Martin D12-2812, une autre guitare acoustique que l’on peut entendre dans l’intro de “Wish You Were Here” et que David Gilmour a achetée en 1974 à un ami est partie pour 531.000 dollars alors qu’elle était estimée entre 5.000 et 10.000 dollars.

Un acheteur a déboursé 1.815.000 dollars pour la Fender Stratocaster portant le numéro de série #0001 que l’on entend sur le morceau “Another Brick in the Wall” (2 en 3) alors qu’elle était estimée entre 100.000 et 150.000 dollars.

Une Gibson Les Paul de 1955 entendue sur “Another Brick in the Wall Part 2” a changé de propriétaire pour 447.000 dollars, constituant là aussi un record pour ce type d’instrument. Une rare Gretsch White Penguin s’est envolée, elle, pour 447.000 dollars, un record là aussi pour une guitare électrique.

Les bénéfices de la vente iront à l’ONG ClientEarth.

 

 

 

Marc FICHELLE, créateur et directeur de France Art TV.

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici