The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.
Image Alt

La fausse lettre de Gerard Lanvin

La fausse lettre de Gerard Lanvin

Gérard Lanvin dément être l’auteur d’une tribune où il attaque Emmanuel Macron. Selon le comédien, il serait victime d’une usurpation d’identité.

C’est une étrange lettre ouverte qui fait grand bruit sur les réseaux sociaux. En 48 heures, une publication signée Gérard Lanvin a généré pas moins de 250.000 partages sur Facebook. Dans ce brûlot, le comédien s’en prend à Emmanuel Macron, entre autres : « Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme Macron, Edouard Philippe, Castaner et quelques millions d’autres, on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même. 38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent à nos frais, n’est-ce pas cela qui est vraiment minable ? » Mis au courant de la diffusion de cette lettre, Gérard Lanvin l’assure : il n’est pas l’auteur de ce texte. Que s’est-il vraiment passé ?

Selon Le Figaro, ce texte signé Gérard Lanvin avait déjà circulé en 2013 sur la toile. A l’époque, les noms de François Hollande et Jean-Marc Ayrault remplaçaient ceux d’Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Christophe Castaner. Le comédien était donc victime d’usurpation d’identité, ce qui semble s’être reproduit une nouvelle fois. Voici ce qu’il avait déclaré à l’époque dans un communiqué : « Je viens d’être mis au courant de l’existence d’une lettre à tendance politique, circulant sur internet et signée de mon nom. Ceux qui me connaissent et qui connaissent par conséquent mon indépendance politique ont immédiatement compris qu’il ne s’agissait bien sûr pas de mon genre d’attitude, ni de mon style d’écriture. Je démens totalement cette possibilité et, sur mon honneur, affirme que cette lettre et ses propos ne sont pas de moi. »« Furieux » selon le Figaro, Gérard Lanvin a porté plainte au parquet de Paris. Ce mercredi, la publication a été retirée de Facebook et n’est plus accessible.

Marc Arlin

 

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici