La SNCF annonce le “retour progressif à la normale” gare Montparnasse jeudi, à la suite de l’incendie d’un poste électrique de RTE, vendredi dernier. © afp.com/Bertrand GUAY Les voyageurs patientent dans les halls de la gare Montparnasse à Paris, le 28 juillet 2018 Presque une semaine après l’incendie d’un poste électrique, le trafic gare Montparnasse revient presque à la normale. La SNCF a annoncé que 4 trains sur 5 circuleront jeudi, au départ et à l’arrivée. De plus “tous les TGV du secteur Atlantique arrivent et partent à nouveau uniquement de la gare de Paris-Montparnasse” explique un communiqué.Si tous les trains ne se sont pas remis à rouler immédiatement, c’est parce que la “SNCF doit encore adapter son plan de transport et annuler certains de ses trains pour des raisons de disponibilité de matériel”, selon son communiqué.

Dans un premier temps RTE (Réseau de transport d’électricité), société responsable du poste électrique qui a pris feu vendredi dernier, avait déclaré que le courant pleine puissance ne pourrait pas être remis en route avant jeudi 2 août. L’entreprise a toutefois annoncé lundi avoir réussi à rétablir l’alimentation électrique, permettant à la SNCF de remettre peu à peu le trafic ferroviaire en route.

RTE devra rendre des comptes

Guillaume Pepy, patron de la SNCF, a souligné à plusieurs reprises la responsabilité de l’entreprise d’électricité dans la panne: “Nous allons nous tourner vers notre fournisseur RTE pour lui demander de nous indemniser”, a-t-il déclaré, précisant que ces perturbations devraient coûter “quelques millions d’euros” à la SNCF.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot et la ministre des Transports Elisabeth Borne ont, eux, annoncé samedi qu’ils avaient lancé une mission d’enquête sur les conditions d’alimentation électrique par RTE à la gare Montparnasse.