The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.
Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...

Festival d’Angoulême: La BD bouge…Batman et les autres…

Festival d’Angoulême: La BD bouge…Batman et les autres…

FESTIVAL D’ANGOULEME 2019 – Du 24 au 27 janvier 2019, le célèbre festival de la bande dessinée fête les 80 ans de Batman. Une grande exposition est consacrée à l’homme chauve-souris, et de nombreux auteurs sont à l’honneur. Programme, dates, tarif, tout savoir.

La 46e édition du Festival d’Angoulême célèbre Batman, héros de DC Comics et justicier de Gotham City, qui fête cette année ses 80 ans. Outre une grande exposition qui lui est consacrée, sa Batmobile utilisée dans les films de Tim Burton sera stationnée à l’entrée de la médiathèque Alpha du Grand-Angoulême.

Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...

Festival d’Angoulême@bdangouleme

Vous la reconnaissez ? Vous trouvez le film duquel elle est originaire ?
En tout cas, elle sera au Festival ! Rendez-vous devant la médiathèque de l’Alpha et à l’exposition Batman 80 ans : un genre américain démasqué@UrbanComics @warnerbrosfr @DCComics_FR @NvelleAquitaine

En plus de fêter les 80 ans de Batman, la 46e édition du Festival d’Angoulême met à l’honneur, entre autres, l’auteur italien de bande dessinée Milo Manara et l’auteur de manga japonais Taiyô Matsumoto. Ce dernier n’est pas inconnu au bataillon, il a déjà reçu deux Fauves d’or à Angoulême, l’un en 2012 pour Le Samouraï Bambou, et l’autre en 2015 pour son manga Sunny, qui dépeint le quotidien d’un foyer pour enfants au Japon. Quel programme nous réserve en détails la 46e édition du célèbre festival de la bande dessinée qui attend plus de 200 000 personnes ? Découvrez-le ci-dessous.

Les expositions au Festival d’Angoulême

  • Richard Corben au musée d’Angoulême

Comme chaque année, le Grand Prix du Festival de l’an passé se voit consacrer une exposition. Pour la première fois au monde, le Festival d’Angoulême accueille une rétrospective de Richard Corben du 24 janvier au 10 mars 2019, rassemblant plus de 250 planches originales provenant de collections privées. Ses mondes inquiétants sont caractérisés par des monstres comiques, des mutants effrayants, des jeunes femmes voluptueuses et des hommes extrêmement musclés. L’exposition met en avant l’imagination sans limite et le style graphique unique de ce maître incontournable du fantastique.

Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...
© Richard Corben

Star de la bande dessinée underground, excellant dans l’horreur et la science-fiction, Richard Corben a reçu le Grand Prix d’Angoulême 2018. En 1976, ce pilier de la contre-culture américaine avait déjà reçu une distinction à Angoulême : le prix du dessinateur étranger. Artiste méconnu du grand public, il est pourtant célèbre dans le milieu underground, notamment pour avoir créer des comics comme Fantagor à ses débuts. Il travaille ensuite 8 années, en 1970, pour l’écurie Warren, en se lançant dans l’illustration d’histoires d’horreur et de science-fiction publiées dans CreepyEerie et Vampirella. Influencé par de grands auteurs de l’imaginaire, comme H. P. Lovecraft, Robert E. Howard ou Edgar Allan Poe, il publie sa saga la plus connue, Den, dans Métal Hurlant. Puis il poursuit son activité pour Heavy Metal, version américaine du magazine français. En 1976, il adapte une nouvelle de R. E. Howard dans Bloodstar, oeuvre avant-gardiste du roman graphique. En 2000, il dessine 5 épisodes de la série Hellblazerchez Vertigo (DC Comics) et continue à collaborer avec Marvel et Dark Horse Comics, notamment sur la série Hellboy. L’une de ses dernières notables créations se nomme Ragemoor, publiée chez Delirium.

  • Batman à la Médiathèque de GrandAngoulême

Le Festival d’Angoulême, en partenariat avec Urban Comics, DC et Warner Bros. mettra à l’honneur Batman, qui fête ses 80 ans en 2019, à L’Alpha – Médiathèque de GrandAngoulême du 24 au 27 janvier 2019. L’exposition, immersive et ludique, traverse tous les lieux cultes du super-héros américain du XXe siècle qui se bat pour la justice contre les méchants, au service du peuple. Plongez dans l’univers du protecteur de Gotham City !

Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...
© Jim-Lee–DC-TM–c-2002-2016-DC-COMICS-All-Rights-Reserved-c-2018-URBAN-COMICS-pour-la-version-francaise_724
  • Manara à l’Espace Franquin – Salle Irbe
Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...
© Manara

Du 24 au 27 janvier, le maître de la bande-dessinée italienne Milo Manara se voit consacrer une rétrospective célébrant 50 ans de carrière. Bien qu’il soit très souvent associé à ses succès érotiques, Milo Manara est pourtant l’auteur d’oeuvres extrêmement variées, de la fin des années 1960 à nos jours, épousant l’histoire de l’Italie. L’exposition s’articule en 6 chapitres rassemblant 150 planches originales et des documents rares ou inédits. Sa rencontre avec Hugo Pratt, le créateur de Corto Maltese, est l’occasion de revenir sur ses albums majeurs, qu’il a signés avec celui qu’il désigne comme son mentor et alter ego. Les années 1980 occupent une place centrale dans la rétrospective avec sa série de bande dessinée érotique en noir et blanc Le Déclic publiée à partir de 1984 et sa série Le Parfum de l’invisible débutée en 1986 que le visiteur pourra découvrir sous un éclairage nouveau, privilégiant humour et sensualité. Une grande partie de l’exposition est consacrée au rapport entre Manara et le cinéma, en premier lieu le réalisateur italien Federico Fellini.

  • Taiyo Matsumoto au musée d’Angoulême – Salle Temporaire
    Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...
    Sunny, son avant-dernière œuvre, est un récit semi-autobiographique et doux-amer qui revenait sur sa jeunesse dans un orphelinat. © Taiyo Matsumoto

Du 24 janvier au 10 mars 2019, Taiyo Matsumoto, auteur de mangas depuis 30 ans, se voit consacrer pour la première fois en France une rétrospective rassemblant près de 200 œuvres originales. Portés par le lyrisme de la peinture symboliste ou surréaliste autant que par la violence urbaine, les mangas de Taiyo Matsumoto traite très souvent du monde de l’enfance bafouée, d’Amer Béton (Delcourt) à Sunny (Kana). Les enfants abandonnés, livrés à eux-mêmes, sont les héros de ces aventures tantôt réalistes tantôt fantasmagoriques.

D’autres expositions sont au programme : Bernadette Després, la dessinatrice des célèbres Tom-Tom et Nana, est exposée du 24 au 27 janvier au Quartier Jeunesse ; Tsutomu Nihei, créateur des série de manga de science-fiction BLAME!, Knights of Sidonia et Aposimz, est exposé à l’Espace Franquin du 24 au 27 janvier ; l’autrice israélienne Rutu Modan est mise à l’honneur du 24 au 27 janvier à l’hôtel Saint Simon, une rétrospective du Lauréat du Prix René Goscinny en 2018, Jean Harambat, a lieu au Musée de la Bande Dessinée du 24 janvier au 28 avril ; un hommage à Jérémie Moreau, Fauve d’Or 2018, à travers une grande exposition à L’Alpha Atrium du 24 janvier au 9 février.

Enfin, l’association ChiFouMi, qui œuvre pour la reconnaissance de nouvelles formes de bande dessinée, organise la manifestation Pierre Feuille Ciseaux qui proposera des rencontres et une grande exposition des travaux réalisés au Musée du papier du 24 au 27 janvier.

Des spectacles vivants impliquant dessinateurs et musiciens (les fameux Concerts de Dessins), des débats, des conférences, des ateliers, des dédicaces et de très nombreuses rencontres entre les auteurs et leurs lecteurs font également partie du programme. Les Rencontres Internationales du Festival invitent les auteurs d’exception à débattre sur leur carrière, leurs travaux et leurs influences durant une heure et demie.

Dates du Festival d’Angoulême

Le 46e Festival d’Angoulême se déroulera sur 4 jours, du 24 au 27 janvier 2019. La remise du Grand Prix d’Angoulême a toujours lieu lors de l’ouverture officielle du Festival, le mercredi 23 janvier 2019. La remise des Fauves a lieu le samedi soir.

Grand Prix du Festival d’Angoulême

Qui recevra le Grand Prix du Festival d’Angoulême qui récompense un auteur pour l’ensemble de son œuvre et sa contribution à l’évolution de la bande dessinée ? Il s’agit de l’Américain Chris Ware, déjà nommé l’an dernier, du Français Emmanuel Guibert, lauréat 2017 du Prix Goscinny et récompensé à Angoulême pour Le Photographe, et de la Japonaise Rumiko Takahashi, auteure de Maison Ikkoku (Juliette je t’aime) et Ranma 1/2. Le lauréat sera désigné mercredi 23 janvier. L’an dernier, c’est l’Américain Richard Corben qui a remporté le prix. Ce dernier a part ailleurs signé l’affiche du festival cette année.

Festival d'Angoulême: La BD bouge...Batman et les autres...
Affiche du festival d’Angoulême 2019 © Richard Corben

Palmarès du Festival d’Angoulême

Le Palmarès Officiel du Festival International de la Bande Dessinée sera dévoilé au théâtre d’Angoulême – Scène nationale le samedi 26 janvier 2019 à 19 heures, récompensant les meilleurs albums en langue française publiés entre le 1er décembre 2017 et le 30 novembre 2018 quels que soient leur pays d’origine, du moment qu’ils ont été diffusés dans les librairies des pays francophones. Le palmarès sera précédé par la Cérémonie des Prix Découvertes le jeudi 24 janvier 2019 à 18h, récompensant des œuvres conçues par de jeunes artistes prometteurs, dont les planches ne sont pas encore publiées professionnellement.

Ce palmarès est composé de 9 prix (dont 4 Fauves pour la Sélection officielle et un Grand Prix d’Angoulême). Les « Fauves d’Angoulême » sont désignés par des jurys. Le Grand Jury, composé de Dominique Goblet, Pénélope Bagieu, Jérôme Briot, Pauline Croquet, Edouard Fouré Caul-Futy, Charlotte Le Bon et Augustin Trapenard, attribuera les prix suivants au sein de la sélection officielle :

  • Le Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album. Ce prix récompense le meilleur album de l’année, quel que soit son genre, son style ou sa provenance géographique.
  • Le Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury. Ce prix récompense un ouvrage pour ses qualités narratives, graphiques et/ou l’originalité de ses choix.
  • Le Fauve d’Angoulême – Prix de la Série. Ce prix récompense une oeuvre composée de plusieurs volumes (trois minimum).
  • Le Fauve d’Angoulême – Prix Révélation. Ce prix distingue l’œuvre d’un auteur en début de parcours artistique.

Un jury composé d’enfants âgés de 8 à 12 ans, ainsi que des autrices Claire Fauvel et Julia Billet, lauréates du Fauve Jeunesse 2018 attribue, au sein de la sélection jeunesse :

  • Le Fauve d’Angoulême – Prix Jeunesse. Ce prix récompense une oeuvre destinée au jeune public.

Le Grand Jury attribue au sein de la sélection patrimoine :

  • Le Fauve d’Angoulême – Prix du Patrimoine. Ce prix récompense une oeuvre de l’histoire mondiale de la bande-dessinée, et son travail éditorial permettant de la redécouvrir.

Un jury de personnalité attribue le prix du polar SNCF :

  • Le Fauve Polar SNCF. Ce prix récompense un polar en bande dessinée, qu’il soit une création ou l’adaptation d’une oeuvre littéraire.

Enfin, un jury spécialisé récompense la meilleure publication non professionnelle avec :

  • Le Fauve d’Angoulême – Prix de la Bande Dessinée Alternative. Le prix sera sélectionné parmi une trentaine de publications non professionnelles en compétition, sans distinction d’origine géographique ou de périodicité.

Festival d’Angoulême : Prix Goscinny

Le Prix René Goscinny 2019 a été désigné par un jury de 8 membres qui s’est réuni en amont du festival pour primer un jeune scénariste. Le lauréat, Pierre Christin, a reçu un trophée du Prix René Goscinny pour le scénario de son album « Est-Ouest » (avec au dessin Philippe Aymond, Air Libre, 2018), et se voit consacrer une exposition sur son parcours et son œuvre l’année prochaine.

Le cinéma au Festival d’Angoulême

Le Festival d’Angoulême fait toujours le pont entre le 7e et le 9e art, mais aussi entre les séries télévisées et le 9e art. Des projections de séries, de films, de documentaires liés à des bandes dessinées rythment les quatre jours du festival.

Billets pour le Festival d’Angoulême

  • Billet 1 jour (jeudi/vendredi/dimanche) : 19 euros / 16 euros en prévente / 11 euros pour les 10-17 ans
  • Billet 1 jour (samedi) : 25 euros / 22 euros en prévente / 11 euros pour les 10-17 ans
  • Billet 4 jours : 45 euros / 36 euros en prévente / 25 euros pour les 10-17 ans
  • La gratuité s’applique aux enfants de moins de 10 ans.

Festival d’Angoulême : l’adresse

Festival International de la bande dessinée
71, rue Hergé
16 000 Angoulême

 

Laissez un commentaire

Ajouter votre commentaire ici