Vous lisez en ce moment
Briller au spectacle en 4 étapes avec La mâle d’effeenne

Briller au spectacle en 4 étapes avec La mâle d’effeenne

Un événement soudain, ou attendu avec impatience ? Une irrésistible envie de briller ? Voici, en quatre étapes, comment Madame, grâce à La mâle d’effeenne, s’est mise à étinceler.

 1 – Rencontre : une femme se promène dans les rues du Village Saint Paul, dans le Marais. Peut-être est-ce la verdure encadrant la devanture, ou bien l’éclat de la vitrine qui la poussent à entrer à La mâle d’effeenne. Madame est exceptionnellement venue d’Australie pour assister en tant qu’invitée à la dernière du spectacle de RuPaul, fameuse drag queen américaine. François Mahé et Nico Thibault Francioni, créateurs de mode dont l’espace-atelier s’est établi au 22 rue Saint Paul, sont ravis de l’accueillir.

2 – Echange : Madame recherche une robe avec corset pour cet événement. Vous êtes à la bonne adresse ! Pièce du vestiaire féminin par excellence, le corset est l’une des pièces privilégiées par La mâle d’effeenne. Madame sait ce qu’elle veut : ses chaussures – une paire de Louboutin –, et ses bijoux – une paire de boucles d’oreilles en strass – sont prêts à être complétés par la robe. François et Nico entament la discussion.

3 – Adaptation, création : « les chaussures doivent rester visibles » : Nico raccourcit la doublure de la robe. Des pieds jusqu’aux oreilles, Madame est parée. Mais on ne saurait porter des Louboutin aux pieds sans que la tête y réponde. Qu’à cela ne tienne ! Les deux créateurs se lancent : une tête d’oiseau vintage années 30, des plumes d’aigrette années 20, des strass, et le bijou de tête voit le jour !

Découvrir les jambes pour montrer les chaussures – crédit La mâle d’effenne – mai 2019
Mise en forme du bijou de tête – crédit La mâle d’effenne – mai 2019
Naissance du bijou de tête – crédit La mâle d’effenne – mai 2019
 Vintage des années 20 et 30 – crédit La mâle d’effenne – mai 2019

4 – Service : Après une demi-journée de retouches et de création, il est temps de s’habiller. L’heure de l’événement approche – nous sommes la même journée ! La robe dans un paquet griffé La mâle d’effeenne au bras, Nico se rend à l’hôtel pour s’assurer de l’exactitude de la retouche et finir de parer Madame avant la représentation.

A la fin de l’habillage – crédit Lady Turquoise – mai 2019
L’arrivée au Casino de Paris – crédit Lady Turquoise – mai 2019

Autour de l’événement Rupaul s’est créé tout un jeu de réponses. Celui de Madame, d’abord, dans sa volonté de s’habiller pour l’événement. Puis celui de François et Nico, faisant des souhaits de Madame une réalité, signée La mâle d’effeenne.

Au Casino de Paris – crédit Lady Turquoise – mai 2019
Au Casino de Paris – crédit Lady Turquoise – mai 2019

Grâce à la La mâle d’effeenne, même spectatrice, Madame peut briller. Etincelant dès lors sous les mêmes projecteurs que les artistes, elle partage également avec eux et surtout, une affection commune pour l’élégance.

.

Pour en savoir plus sur cette Make-up artiste australienne : Instagram = @l.turquoise

Voir aussi


Aurore Chevallier Gleizes pour La mâle d’effeenne

Madame : Amelia Linton, alias Lady Turquoise

Merci à Lady Turquoise et à sa mère pour leur confiance.

Le show va commencer – crédit Lady Turquoise – mai 2019
Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Revenir en haut
X